Antigone
Examen régional n° 6

Texte:

CRÉON
Tu l’apprendras toi aussi, trop tard, la vie c'est un livre qu'on aime, c'est un enfant qui joue à vos pieds, un outil qu'on tient bien dans sa main, un banc pour se reposer le soir devant sa maison. Tu va me mépriser encore, mais de découvrir cela, tu verras, c'est la consolation dérisoire de vieillir, la vie, ce n’est peut-être tout de même que le bonheur.

ANTIGONE, murmure, le regard perdu.
Le bonheur...

CRÉON, a un peu honte soudain.
Un pauvre mot, hein?

ANTIGONE
Quel sera-t-il, mon bonheur? Quelle femme heureuse deviendra-t-elle, la petite Antigone? Quelles pauvretés faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur? Dites, à qui devra-t-elle mentir, à qui sourire, à qui se vendre? Qui devra-t-elle laisser mourir en détournant le regard?

CRÉON, hausse les épaules
Tu es folle, tais-toi.

ANTIGONE
Non, je ne me tairai pas! Je veux savoir comment je m'y prendrai, moi aussi, pour être heureuse. Tout de suite, puisque c'est tout de suite qu'il faut choisir. Vous dites que c'est si beau, la vie. Je veux savoir comment je m'y prendrai pour vivre.

CRÉON
Tu aimes Hémon?

Questions:

I. COMPRÉHENSION : (10 points)
1) Recopiez et complétez le texte suivant : (0,25 x 4)
« L'auteur d'Antigone est (Nom)... . Cet homme de théâtre français est né à (lieu)......, en (date)... Il est décédé à (lieu)... en 1987 ».
« L'auteur d'Antigone est Jean Anouilh. Cet homme de théâtre français est né à Bordeaux en 1910. Il est décédé à Lausanne en 1987 ».

2) Pour situer cet extrait, dites si les affirmations suivantes sont « vraies » ou « fausses » : (0,25 x 4)
a) Antigone respecte l'édit de Créon qui interdit à quiconque d'enterrer le cadavre de Polynice. Faux.
b) Créon veut sauver Antigone. Vrai.
c) Pour convaincre Antigone, Créon lui dit que Polynice était un traître et un révolté. Vrai.
d) Antigone reconnaît sa faute et présente ses excuses à Créon. Faux.

3) a) Dans cet extrait, qui parle le premier ?
C'est Créon qui parle le premier.
b) À qui parle-t-il ? (0,5 x 2)
Il parle à Antigone.

4) En vous référant à la première réplique, dites ce qu'est la vie pour Créon. (une seule définition). (1 pt)
La vie c'est le bonheur.
La vie est un livre qu'on aime.
La vie est un enfant qui joue à vos pieds.
La vie c'est un outil qu'on tien bien dans sa main.
La vie est un banc pour se reposer le soir devant la maison.
( Attention ! donnez une seule définition ! )

5) Antigone refuse le bonheur proposé par Créon. Citez un argument qui justifie ce refus. (1 pt)
- Elle refuse de se soumettre pour avoir un semblant de bonheur : « Quelles pauvretés faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur? »
- Elle refuse de mentir et de se vendre : « Dites, à qui devra-t-elle mentir, à qui sourire, à qui se vendre? »
- Elle refuse de détourner les yeux pour ne pas voir quelqu'un mourir : « Qui devra-t-elle laisser mourir en détournant le regard? »
( Attention ! citez un seul argument ! )

6) « Quelles pauvretés faudra-t-il qu'elle fasse elle aussi, jour par jour, pour arracher avec ses dents son petit lambeau de bonheur?» La figure de style employée dans cet énoncé est :
a) Une hyperbole
b) Une comparaison
c) Une métaphore
Recopiez la bonne réponse. (1 pt)
Une métaphore.

7) Donnez deux indices qui montrent que cet extrait est tiré d'une pièce de théâtre. (0,5 x 2)
Les noms des personnages qui précèdent la prise de parole.
Les répliques.
Les didascalies.
Le dialogue.
( Attention ! donnez seulement deux indices ! )

8) « Non, je ne me tairai pas! » Cette réponse montre qu'Antigone est :
a) Obéissante ;
b) Désobéissante ;
c) Indifférente.
Choisissez la bonne réponse (1 pt)
Désobéissante.

9) «Tu aimes Hémon ? » dit Créon.
a) Croyez-vous que, pour Antigone, l'amour de son fiancé Hémon pourrait représenter le bonheur ?
Oui mais à certaines conditions.
b) Justifiez votre réponse en utilisant une phrase. (0,5 x 2)
Oui si Hémon est exigeant et fidèle et apprend à dire « non ».

10) a) Antigone ne respecte pas Créon qui est son oncle et le père de son fiancé. Trouvez-vous ce comportement normal ?
Oui, ce comportement est normal.
b) Répondez par une phrase qui justifie votre réponse. (0,5 x 2)
Ce comportement est normal car Antigone est une jeune qui défend une cause et elle se trouve confrontée à une autorité.





  • Œuvres au programme
  • La Boite à Merveilles
  • Antigone
  • Le Dernier Jour d'un Condamné
  • Testez vos connaissances
  • La Boite à Merveilles
  • Antigone
  • Le Dernier Jour d'un Condamné
  • Compréhension par chapitres
  • La Boite à Merveilles
  • Antigone
  • Le Dernier Jour d'un Condamné
  • Langue
  • Leçons simplifiées
  • Application
  • Production écrite
  • Le texte argumentatif
  • Entraînement